En quelques années, la Cinéscénie est entrée dans une nouvelle dimension avec de nombreuses nouveautés : une nouvelle mise en scène de lumière, des projections vidéo 3D, de nouveaux décors, de nouvelles scènes, de nouveaux effets spéciaux, etc. Pour chaque innovation, des techniques made in Puy du Fou sont imbriquées, testées, créées et validées. C’est ainsi qu’Alain Tesson, adjoint à la pyrotechnie de l’association, a mis au point 40 « tambours de feu » dont les baguettes enflamment chaque soir la Cinéscénie. Comment ?

 

En 2012, l’équipe artistique du Puy du Fou demande à la pyrotechnie  et aux accessoiristes de l’association de la Cinéscénie de travailler sur des baguettes devant s’enflammer à un certain moment du spectacle. Les accessoiristes proposent une baguette fonctionnant au gaz. Cette technique est vite écartée car la mise en œuvre nécessite tuyaux et réservoirs trop dangereux pour les acteurs. Les équipes de la pyrotechnie, de leur côté, trouvent la méthode des bâtons de feu. Solution : la mèche de kevlar a la particularité de ne pas brûler. On lui associe ensuite un produit inflammable. L’essence C fait son entrée. Il ne reste plus qu’à trouver un moyen de les mettre en feu à volonté et de manière instantanée.

« La solution était sous mon nez, confie Alain Tesson. Il a fallu que je plonge mon regard dans ma caisse de bricolage pour en ressortir un fer à souder à gaz… ». Ce fer est alors détourné en chalumeau, avec son allumage piezo électrique et à tous les coups, la baguette de gauche s’allume. En les approchant l’une de l’autre, celle de droite s’enflamme. Et voici apparaître, sortant de nulle part, une colonne de 40 acteurs qui, en quelques secondes, enflamment la peau de leurs tambours pour un effet spectaculaire garanti !

2 Commentaires

  1. J’ai pu assister à La Cinescénie, début septembre dernier, et j’ai vraiment été enchantée! Le spectacle est absolument grandiose! Et on peut passer du rie aux larmes en un instant. Un trés grand BRAVO à tous ceux qui oeuvrent (acteurs, metteurs en scéne, pyrotechnie, couturières, etc…) pour la beauté de ce spectacle. Les tambours de feu m’avaient impressionnée.Ma fille et moi nous nous étions demandés par quel prodige il était possible de faire s’enflammer des baguettes de tambour; maintenant, je sais. Mais ne révélez pas tous les secrets de la cinéscénie, qu’elle garde sa magie! Je sais par mes voisins puyfolais que l’an prochain , il y aura des changements pour que tout le monde (tous les acteurs) puissent à un moment ou un autre être sur le devant de la scéne, je sais d’avance que ce sera encore plus grandiose! Même si ça me parait difficile de faire encore mieux!

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.