De toutes les fleurs, la rose est la plus prisée depuis des millénaires. Grâce à ses multiples atours, elle a su se hisser au rang très convoité de reine des fleurs. Elle compte parmi la famille de rosacées qui regroupe le pommier, le poirier et la ronce. On dénombre environ 141 espèces de rosiers dans le monde dont les variétés sont innombrables.

Les roses se déclinent selon un éventail infini de coloris qui offrent toutes les tonalités de rose, de blanc, de rouge, de jaune (une couleur obtenue récemment). Il existe même des roses chocolat, bleutées et vertes ! Depuis 1993, les jardiniers du Puy du Fou ont souhaité proposer aux visiteurs une promenade embaumée au cœur d’une véritable « roseraie » qui aujourd’hui compte plus d’une centaine de variétés et près de 5000 pieds de rosiers. Elle s’apparente à un cabinet de senteurs où s’épanouissent des fleurs aux nuances délicates, que rehaussent ici et là arbustes fleuris, tulipes ainsi qu’une quinzaine de variétés de plantes vivaces ou herbacées. 

Poudré, doux, sucré, citronné, musqué, délicat, fruité, épicé… quelles que soient ses nuances, le parfum des roses est destiné à enivrer et à attirer les insectes pollinisateurs. L’huile essentielle qui est à l’origine du parfum se trouve dans les pétales, les étamines et dans les feuilles. Elle se dégage d’autant mieux que la température ambiante est élevée. Les roses modernes sont moins parfumées car la sélection privilégie la tenue de la tige pour les fleurs à couper, ce qui s’effectue souvent au détriment de la fragrance. David et Gillian, artisans d’art au Village XVIIIème du Grand Parc, ouvrent chaque été leur « Maison des Senteurs » aux visiteurs piqués par la curiosité. Ils peuvent ainsi se laisser porter par les émanations des arômes et découvrir quelques flacons d’eau de roses, particulièrement appréciés.

2 Commentaires

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.