En vous promenant dans le Village XVIIIème, vous ne pouvez pas manquer l’imposant sabot de bois devant l’échoppe de Kylian. Depuis quelques semaines, l’art ancestral du sabotier signe en effet son grand retour au Puy du Fou !

En entrant dans l’atelier, l’odeur de bois éveille les sens des visiteurs de passage et les objets fabriqués sur place frappent par leur diversité : 250 sabots de toutes tailles, des porte-clés, des toupies, des tirelires ou des bilboquets… Il n’y a finalement pas que des sabots chez le sabotier !

Kylian partage volontiers sa passion et perpétue les gestes précis hérités du Moyen-Age devant les yeux ébahis des visiteurs. Bois de hêtre ou de peuplier, l’important est la fraîcheur de la coupe (moins d’un mois !) pour que le sabot puisse être façonné. Patience et précision sont les maitres-mots puisque trois heures de travail manuel sont nécessaires à la fabrication d’une seule paire !

Art peu enseigné, il ne reste qu’une quinzaine de sabotiers en France. Kylian soutient pourtant que les sabots reviennent à la mode ces dernières années et séduisent notamment les jardiniers : « S’ils sont bien ajustés, les sabots sont très confortables ! Ils offrent une sécurité indéniable et absorbent la transpiration. ».

A seulement 21 ans, l’avenir semble sourire à Kylian. N’hésitez pas à faire le détour par son échoppe lors de votre visite pour lui souhaiter une excellente saison 2016 !

5 Commentaires

  1. Kylian est très adroit de ses mains,il fabrique des portes bouteille à poser qui sont magnifiques et font un très bel effet sur la table.
    Très bon accueil dans sont échoppe,très sympathique merci Kylian
    Albert Marnas

  2. Bonjour, je cherche des sabots taille enfant environ avec le cœur vendéen sur le dessus.
    Vous en faites ?
    C’est pour décorer dans les coin de ma cabine de camion 😁.
    Merci d avance
    Et continuer vous faites un beau travail.

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.