Les jardins du Puy du Fou renferment tous quelques secrets, notamment le mystérieux potager de la Cité Médiévale. L’Hortulus et l’Herbularius vous ouvrent les portes des traditions culinaires mystiques, au temps des sorcières et des potions magiques …

Depuis l’ouverture 2014 du Grand Parc, les visiteurs se laissent charmer par un potager aux couleurs anciennes totalement repensé pour une immersion totale au cœur des croyances moyenâgeuses. A force de travail et de recherches, les jardiniers du Puy du Fou ont réussi à recréer un univers potager hors du temps. Près de 30% des plantes présentées sont très rares voir même introuvables à l’heure actuelle. 

L’Hortulus se compose de légumes oubliés tel que la « chicoré sauvage », la « livèche » et le « chou perpétuel ». L’Herbularius, quant à lui, regorge de plantes mystérieuses utilisées à l’époque comme plantes médicinales… mais aussi par les sorcières (dit-on) ! La réglisse était par exemple utilisée pour les filtres d’amour et pour créer des baguettes magiques. L’Aurone mâle servait à éloigner les démons. Le Bleuet des champs servait de substance hallucinogène pour communiquer avec l’au-delà. 

A tout hasard, si vous y croisez nos jardiniers, n’hésitez pas à les questionner. Ils cultivent d’autres mystères tout aussi passionnants. 

Petit tour du jour : Pliez ensemble quelques pousses de Quintefeuille et  portez-les en amulette autour du cou… Ce grigri d’ensorceleur semble apporter chance et bonheur à ceux qui le portent ! 

Enregistrer

Enregistrer

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.