En ce moment, les premiers-nés de la saison pointent le bout de leurs becs et museaux : c’est la grande période des naissances qui démarre !

À la Fauconnerie, où les premières pontes ont eu lieu en début d’année, l’incubation des œufs varie de 20 à 50 jours selon les espèces. En ce moment même les premiers oisillons commencent à briser leurs coquilles ! Cela annonce le début d’une longue série de naissances jusqu’à ce que le dernier héron garde-bœuf, espèce que l’on retrouve au spectacle des Vikings, se montre à la fin de l’été.

L’observation est une partie importante du travail des soigneurs afin de s’assurer que la reproduction se passe dans les meilleures conditions. Il leur arrive alors de remarquer des comportements amoureux qui les font sourire… Certaines espèces, notamment les vautours et pigeons, sont très fidèles et vivent en couple saison après saison. Cependant, cela n’empêche pas les mâles de devenir protecteurs !

Par exemple, le vautour Oricou devient littéralement rouge de colère si vous vous intéressez de trop près à sa conjointe. Nous vous déconseillons également de vous approcher de Houps, le bouc de l’Animalerie : en plus de dégager une forte odeur, il pourrait vous charger s’il vous juge trop intrusif…

 

À l’arrivée des naissances, se pose également le sujet de la répartition des tâches : si chez la plupart des espèces les mâles jouent un rôle important dans l’apport de nourriture, les femelles aigles deviennent si protectrices qu’ils sont priés de se tenir à l’écart ! Il en est évidemment de même pour l’équipe de la Fauconnerie qui se garde bien d’intervenir s’il n’y a pas de danger immédiat.

De tous les animaux du Grand Parc, les plus discrets restent les daims. Au quotidien, ils se débrouillent très bien sans l’aide des soigneurs de l’Animalerie qui respectent ce comportement naturel. Ils se contentent alors de les surveiller à distance, découvrant parfois au bout de quelques jours qu’un nouveau faon est né.

Mais l’année passée, un événement exceptionnel s’est produit : une daine a donné naissance en pleine journée sous les yeux des visiteurs ! Apeurée au départ, elle s’est heureusement laissée approcher par les soigneurs qui lui ont alors prodigué les bons soins. Un souvenir inoubliable pour les visiteurs présents ce jour-là 🙂

En 2016, 355 nouveau-nés ont ainsi vu le jour et grandi au Grand Parc. Certains d’entre eux ont d’ailleurs débuté leur première saison en tant qu’acteurs il y a quelques jours…

3 Commentaires

  1. Je suis rentrée il y a une heure de notre week end Puy du Fou et je suis ainsi que mes enfants enchantés par notre samedi dans votre parc : magique et poétique voilà les 2 adjectifs spontanés ! Encore sous le charme 24h après en être sorti ! Nous rêvons déjà d’y retourner très bientôt 😉

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here