A gauche : des robes de gitanes espagnoles, à droite : des uniformes de Poilus, devant vous : les tuniques d’une horde de Vikings… Non, vous ne rêvez pas, vous êtes simplement dans notre « Atelier de Costumes » !

Si pour nos acteurs la haute saison n’a pas encore débuté, les petites mains du Grand Parc s’affairent dans nos ateliers. Durant l’hiver, une vingtaine de spécialistes de la confection crée de toute pièce les tenues de nos héros.

Ici, des modistes pour les chapeaux, là, des couturiers pour les costumes ou encore des cordonniers/bourreliers pour le travail du cuir… Chut, ne les déconcentrez pas ! Ici, on fabrique du rêve…

Un peu à part, on retrouve des perruquières qui, patiemment, façonnent (cheveu par cheveu !) les coiffures « à la Belle Poule » de nos danseuses ou les barbes de nos vikings. Eh oui, malgré leur aspect rustre, nos guerriers prennent leur apparence très au sérieux !

Mais le travail le plus important en cette intersaison, c’est la préparation des costumes de nos créations originales 2018 ! Cela tombe bien, regardez derrière vous : on vient juste de recevoir 150 mètres de tissus qui, d’un coup « d’aiguilles magiques », vont devenir les costumes des serveurs et acteurs du « Café de la Madelon ». Pour assurer toutes les représentations, Nathalie, responsable de l’atelier, prévoit une soixantaine de tenues pour ce restaurant, qui viendront s’ajouter aux 50 costumes nécessaires au fonctionnement du spectacle « Le Mystère de La Pérouse ».

En poursuivant la visite, on aperçoit de grands tissus aux couleurs vives… Suivez nous, mais faites attention ! Il serait dommage que nous vous perdions au milieu de ces 50 000 costumes…

Vous êtes toujours là ? Ces grands tissus sont en fait des caparaçons pour les montures de nos chevaliers. Peu de chances que la création de ce type de vêtements soit au programme des écoles de stylisme ! Nathalie et son équipe en ont le secret. Il faut tout de même s’assurer que la couturière n’ait pas peur des chevaux. Lors des essayages, il arrive en effet que certains mannequins ne se montrent pas vraiment collaboratifs !

« Ding dong » ! Une nouvelle livraison arrive ! Sauvons nous, ne mettons pas en retard Nathalie et son équipe car il ne reste que 3 mois avant l’ouverture du Grand Parc…

7 Commentaires

  1. 1995 fut de début d’une grande histoire d’amour entre le Puy du Fou et Nous,c’est un Bonheur renouvelé chaque année,comme PASS ANNUEL PREMIUM ,le plaisir d’y retrouver des acteurs,et amis du Grand Parc du Puy Du Fou,c’est le remède ,contre la morosité.Tous les spectacles sont magnifiques,on ne s’en lasse pas..Vivement le 7 Avril. MERCI À TOUTES ET À TOUS.

  2. Comment ne pas être en admiration de cet ART que tu transmets avec au tant de plaisir, toi aussi tu es une des Artistes au Puy de fou, nous sommes si fiers que le message du bonheur au travail soit persuasif pour d’autres petites mains!

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.