Depuis 2013, 50 acteurs, cascadeurs et cavaliers formés au Grand Parc, font rayonner le savoir-faire du Puy du Fou à 700km du Grand Parc…. Au sein du parc à thème néerlandais Efteling, dont l’univers artistique est basé sur les légendes et contes de fées,  ils s’affairent quotidiennement à présenter le spectacle « Raveleijn ».

Cette co-production Puy du Fou/ Efteling est en fait la toute première collaboration du Grand Parc à l’international et de forts liens ont été tissés entre les équipes des deux parcs.

Ce spectacle, dont le nom intriguera sûrement une oreille française, raconte l’histoire légendaire de 5 jeunes cavaliers venant libérer tout un peuple de la tyrannie du Comte Olaf Grafhart et son monstre à 5 têtes !

Florent Monnereau, Responsable des Combats au Puy du Fou, s’y est rendu quelques jours pour faire évoluer les cascades du spectacle.

Nous sommes dans un style « Médiéval-Fantastique », ce que nous ne retrouvons nulle part au Grand Parc… Du point de vue technique, nous sommes proche de « Mousquetaire de Richelieu » mais avec des armes similaires à celles du « Secret de la Lance » 

En 4 ans de représentations, il devenait nécessaire de repenser la chorégraphie de plusieurs minutes de combats. Depuis son bureau au Puy du Fou, Florent a donc entièrement conçu la nouvelle chorégraphie en se basant sur des photos du site néerlandais. Croquis à la main, il a ensuite testé ses idées sur place avec les acteurs et a affiné chaque geste en cohérence avec la bande son.

Joué de mi-avril à mi-janvier, « Raveleijn » est présenté chaque année aux 4,8 millions de visiteurs accueillis à Efteling. Souhaitons-leur désormais une excellente saison 2018 !

5 Commentaires

  1. Juste magique,est quelle travail accompli,à quand la prochaine au parc eifteling?j’ai viendrai bien volontiers bonne continuation et continuer c’est magnifique

  2. Nous y sommes allé le 010/04/2015. Malgré les pass PdF nous avons payés les entrées car personne ni ne parlait français ni ne connaissait le Puy Du Fou, mais c’est un petit détail. Nous y avons retrouvé toute “l’ambiance” des spectacles du PdF résumé en un spectacle, et en plus sur une petite surface…Génial ! Dès la 2e représentation on se passe du traducteur, surtout que l’on peut manger en même temps. Donc une nouvelle visite avec les changements ? Peut-être, car le reste du parc est en dessous de la petite souris, Walt a amélioré (un peu) ce qu’il a copié. Vivement Toledo !

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.