Lors de votre visite au Puy du Fou, vous avez assurément traversé le « Bourg 1900 », ce village d’époque vous transportant plus d’un siècle en arrière grâce à ses affiches, sa musique, ses costumes… Mais en avez-vous observé tous les détails ? En voici quelques-uns, historiques et artistiques, qui participent à l’ambiance Belle Epoque de ce village animé !

 

 

 

Une architecture Art Nouveau

 

 

Avec son « Bistrot » ornementé de vitraux colorés, sa Halle Eiffel inspirée des œuvres du célèbre ingénieur français et un pont aux garde-corps reprenant les codes des arrêts de métro de Guimard, le « Bourg 1900 » inscrit son architecture dans le mouvement de l’Art Nouveau. Avez-vous remarqué les luminaires ainsi que la coupole qui habille le plafond de nos boutiques ?

 

 

 

Ils reprennent, comme les devantures et décorations des boutiques, les codes de cet Art, avec la présence d’arabesques et courbes fleuries, de moulures colorées et mélanges de verre, acier et céramique…

 

 

 

…Tout comme notre nouveau restaurant animé, le « Café de la Madelon », s’inspirant des fameux « bouillons » par ses miroirs généreusement décorés et des « guinguettes » aux ambiances cabaret !

 

Un village animé !

 

 

« Par arrêté du 15 mai 1900, Monsieur le Maire décide que, dorénavant, les jours de foires et marchés sur la place de la Mairie, les fenêtres du premier étage de ladite place devront rester fermées »

Quelques instants avant que les « Automates Musiciens » n’entonnent leur spectacle musical, le Garde Champêtre se charge d’annoncer les nouveaux avis. Ce crieur public était encore largement présent dans les communes rurales du début du XXème siècle. Ecoutez-le attentivement pour connaître les nouvelles du jour sans quoi… « Les contrevenants pourront s’exposer à une fermeture plus longue ou même définitive de leurs fenêtres. Qu’on se le dise ! Qu’on se le dise ! »

 

 

 

Le voyage musical se poursuit par l’orgue de barbarie sous la Halle Eiffel, la musique d’époque diffusée et par l’accordéoniste du Bistrot… entre deux « Le Ballet des Sapeurs », spectacle jazzy inspiré de l’univers du cinéma muet !

 

 

 

Quelques détails… étonnants

 

 

 

Le voyage au cœur du siècle dernier ne s’arrête pas là : des clins d’œil historiques se cachent dans les détails…  Comme par exemple sur les frontons et le centre du carrousel situé sur la place : chaque peinture représente une scène de la vie quotidienne vendéenne à cette époque.

 

 

En parlant de peinture… de nombreuses affiches sur les murs des boutiques du Bourg attirent immanquablement votre regard ! A commencer par le lion majestueux des Cycles Rochet, célèbre constructeur cycliste dont l’entreprise est née à la fin des années 1800…

 

 

Ou encore Pathé-Baby, à l’origine des premiers projecteurs-jouets, naturellement situé au-dessus de l’atelier de photographie du village.

 

 

Mais aussi, les affiches illustrées de soutien à l’effort de guerre, placardées en France lors de la 1ère guerre mondiale. Et bien d’autres…

 

 

 

Notre souci du détail se prolonge même dans les tenues portées par les vendeurs de nos boutiques. Elles sont toujours inspirées des tenues de la Belle Epoque, des souliers aux chapeaux !

 

 

Le Bourg 1900 abonde de détails et anecdotes historiques… En le visitant, ouvrez l’œil !

 

©Photo : Stéphane Audran, Cécile Potier, Alain Monéger, Julien Benhamou

 

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here