Apprendre à ses corbeaux freux à récupérer certains déchets dans les allées du Grand Parc, c’est le pari complètement fou que s’est lancé Christophe Gaborit, responsable du projet à l’Académie de Fauconnerie.

Difficile d’y croire… Et pourtant, ce moyen écologique pourrait révolutionner notre manière de voir cet oiseau souvent considéré comme “nuisible”.

Une idée révolutionnaire et écologique !

 

 « En observant les corbeaux freux gratter les champs il y a 20 ans, l’idée m’est venue de les dresser pour purifier la nature de ses détritus »

Fauconnier professionnel au Puy du Fou depuis 1993, Christophe, est autant un amoureux de la nature que des volatiles. Il ne pouvait pas rester indifférent face aux déchets laissés par les passants, mais avait espoir que les oiseaux, un jour, l’aideraient à préserver la nature.

Dans les années 2000, il décide alors d’éduquer et d’élever personnellement deux corbeaux freux pour ramasser les détritus. Jugé « fou » par son entourage, il persiste suite à une rencontre improbable avec… un magicien !

 

Ce dernier expose à Christophe le fonctionnement du double tiroir, un procédé régulièrement utilisé en magie, que notre fauconnier va reproduire à sa manière. Le corbeau dépose tout d’abord un petit déchet dans une fente, puis Christophe tire la planche en bois pour faire apparaître… des croquettes en guise de récompense !

A force de répéter ce jeu, les deux corbeaux ont fini par associer nettoyage et nourriture, ce qui n’est pas négligeable avec des oiseaux aussi gourmands… Christophe nous avoue toutefois qu’ils sont si intelligents qu’ils essayent parfois de le leurrer avec… des bouts de bois !

Des corbeaux formés au Puy du Fou

 « Ce sont des oiseaux injustement mal aimés, classés « nuisibles » encore récemment, qui vont accomplir une action écologique et redorer par la même occasion leur image »

Tombé dans l’oubli, cette action revient à l’ordre du jour en 2018. Croyant que ce projet novateur pourrait aider à sensibiliser et éduquer les visiteurs au respect de la nature, le Puy du Fou fait appel aux services de Christophe. Une nouvelle escouade de corbeaux nettoyeurs se forme alors…

Cette fois-ci, ce ne sont donc pas deux mais six bébés corbeaux qu’il élève comme ses enfants : « Je remplace Papa et Maman, à tel point que si je pouvais voler avec eux… je le ferais ! ».

 

Très proche de ses « copains de jeu », il leur fait prendre des bains, joue avec eux en vélo ou encore les détend avec quelques câlins… C’est grâce à cette relation qu’en quelques semaines seulement, les corbeaux ont pu comprendre le fonctionnement du double-tiroir. Autant vous dire qu’ils ne tolèrent plus aucun déchet sur le parking de l’Académie de Fauconnerie !

Observez bien ces drôles d’oiseaux car il se pourrait bien qu’ils débarquent sur le Grand Parc, plus déterminés que jamais, pour vous donner une belle leçon !

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here