Pour nourrir son audace créative, le Puy du Fou s’appuie sur une multitude d’experts dans de nombreux domaines. Suivez-nous aujourd’hui dans les coulisses de « Puy du Fou Studio » pour rencontrer ceux qui, chaque jour, contribuent à sublimer nos créations. Et… ACTION !

 

Quel est votre rôle dans l’équipe « Puy du Fou Studio » ?

Samuel : Je suis ingénieur son et réalisateur des bandes annonces pour le Puy du Fou. J’ai en charge la création de bandes sonores, le mixage des musiques et des voix ainsi que la recherche de mélodies à partir d’un scénario. Lors de la création de musiques originales, je travaille également avec des compositeurs et je participe à l’enregistrement d’orchestres symphoniques.

Josselin : Je suis monteur vidéo et je co-réalise les bandes annonces. Au quotidien, je gère l’ensemble des projets vidéo du Puy du Fou. Cela me permet d’intervenir sur de nombreux sujets : la réalisation de bandes annonces, la diffusion d’images lors d’événements, la création de vidéos présentes dans nos spectacles et la réalisation de vidéos diffusées sur nos réseaux sociaux.

 

 

Qu’est-ce qui vous anime au quotidien?

Samuel : J’aime avoir la liberté de pouvoir proposer mes idées. Au Puy du Fou, nous sommes complètement autonomes sur la retranscription d’un scénario en langage cinématographique. Travailler ici, c’est aussi avoir la chance de pouvoir toucher à toutes les palettes du métier d’ingénieur son.

Josselin : De mon côté, j’aime rechercher de belles images pour raconter une histoire et leur donner un sens. J’aime l’idée de pouvoir faire passer des émotions et donner l’envie de découvrir le Puy du Fou.

 

Des contraintes particulières?

Samuel : Cette grande liberté a ses limites. Vous connaissez le syndrome de la page blanche ?

Josselin : Il faut sans cesse proposer des idées neuves, se réinviter et innover pour surprendre.

 

Finalement, ce sont des métiers assez proches du monde du cinéma…?

Samuel : Complètement ! Nous nous inspirons beaucoup de films, de séries et parfois même de jeux vidéo. Cela nous donne des idées sur les plans intéressants à prendre et sur les musiques à utiliser pour créer une ambiance. Nous travaillons également avec plusieurs experts du monde du cinéma et un studio 3D pour la réalisation d’effets spéciaux.

 

 

Et comment s’organise le tournage d’une bande annonce ?

  • La pré-production

Samuel : Nous commençons par une réunion avec la Direction Artistique. Elle nous présente le scénario et nous discutons du projet.  Au Puy du Fou, nous avons la chance d’avoir une grande variété de métiers : comédiens, cavaliers, danseurs, cascadeurs. Nous avons nos propres ateliers de création. Donc, tout est envisageable !

 

 

Josselin : Le Puy du Fou se compose aussi de plusieurs plateaux de production. Nous avons des champs pour tourner des batailles, des lieux comme les villages d’époque pour tourner des scènes de vie, des salles immenses comme le Grand Carrousel… Il n’y a pas de limite à l’imagination !

Samuel : Puis, nous réalisons un storyboard. De nombreuses réunions s’enchaînent avec les différentes équipes du Grand Parc impliquées dans le tournage. Décors, lumières, costumes, maquillages, cascades, effets spéciaux… tout doit être précisément défini et rien n’est laissé au hasard.

 

  • La production

Josselin : La veille du tournage, nous sommes à la fois stressés et excités. C’est la concrétisation de plusieurs mois de travail et de beaucoup de réflexion !

 

 

Samuel : Une fois que le tournage commence, le temps passe très vite. Les comédiens sont formés en amont sur des actions bien précises. Pour nous, l’objectif est alors de filmer chaque scène de différentes façons : travelling, sur grue, à l’épaule, plans serrés, plans larges, plans des cascadeurs… En moyenne, une scène est refaite une trentaine de fois !

 

 

  • La post-production

Josselin : Lors du montage, il y a tout un travail d’échanges avec la Direction Artistique. Nous proposons une dizaine de versions différentes avant d’arriver au résultat final.

Samuel : Il reste enfin la partie mixage audio. Nous procédons à la création du sound design, à l’enregistrement des voix et au mixage. Il faut également effectuer l’étalonnage, c’est-à-dire réaliser au millimètre près le réglage des couleurs.

 

 

Josselin : Et une fois la bande-annonce diffusée auprès du grand public, nous espérons que notre travail sera bien reçu et qu’il donnera aux visiteurs l’envie de vivre l’expérience Puy du Fou !

 

Maintenant que vous en connaissez un peu plus sur « Puy du Fou Studio », n’hésitez pas à vous rendre sur notre chaîne YouTube pour découvrir le fruit de ce travail minutieux !

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.