Vous connaissez sûrement Flipper le Dauphin, mais connaissez-vous Flipper, le plus ancien des ânes du Puy du Fou ?

Agé de 23 ans, il profite d’une belle retraite dans les prairies autour du Grand Parc et est devenu le « chouchou » de nos soigneurs animaliers. Car Flipper a une obsession : les câlins ! Il n’en fallait pas moins pour aiguiser notre curiosité…

 

Le plus doux des ânes 

S’il vous arrive un jour de croiser son chemin, attention, Flipper est le plus affectueux des ânes et viendra forcément à votre rencontre à la recherche d’un peu (enfin, beaucoup) de tendresse !

« Flipper en raffole. Il adore se frotter la tête contre notre ventre. C’est sa manière bien à lui de faire les câlins ! » nous confie Sandy, soigneuse à l’Animalerie.

 

Flipper entretient de fortes relations avec Sandy, soigneuse animalière

 

Pour ne rien vous cacher, nous avons dû, nous aussi, nous soumettre à une session intensive de câlins avant de pouvoir débuter notre séance photos… Dur métier !

Mais, sans vouloir passer du coq à l’âne, revenons à nos moutons ! Car Flipper aurait même, en quelque sorte, lancé sa propre mode « du câlin sur le ventre ». Tous les ânes nés au Puy du Fou ont en effet adopté cette pratique. Il n’y a qu’Aglaé, une ânesse arrivée d’ailleurs, qui câline différemment.

En tout cas, s’il y en a bien une qui en profite, c’est Épine, sa préférée des ânesses. Ces inséparables ont une très forte relation. Malgré sa réputation, l’âne est en effet un animal très sociable.

 

 Epine (à gauche) et Flipper (à droite), les deux inséparables

 

Tonton Flipper !

 

Impossible pour Flipper de manquer une naissance ! Il est présent à chaque arrivée d’un nouveau-né et joue un rôle important pour apaiser les ânesses. Il va également accueillir le petit ânon, parfois délaissé par sa maman, en le léchant mais aussi en le stimulant avec des petits coups de patte pour l’aider à se lever.

 

Il est donc aujourd’hui considéré comme le « tonton » de tous les ânes nés au Puy du Fou. Ce qui lui vaut, dans les prairies du Grand Parc, le respect de toutes ces petites têtes… de mules !

 

S’il pouvait parler, Flipper vous dirait que dans ses jeunes années, il était « acteur ». Et c’est vrai qu’il a foulé de nombreuses fois la scène de « La Cinéscénie » ! Aujourd’hui à la retraite, pas question pour lui de rester tout seul au pré les soirs de spectacle ! Il accompagne toujours ses copines, « Fanny » et « Aglaé », qui l’ont maintenant remplacé, jusqu’à leur entrée en scène. C’est aussi un moment qu’il affectionne tout particulièrement car il retrouve ses amis « Puyfolais » et peut profiter de sa balade habituelle dans les différents « villages d’acteurs » *.

 

Qui a dit que les ânes étaient têtus et solitaires ? Vous saurez maintenant que si nos amis à grandes oreilles vous font parfois tourner en bourrique, c’est peut-être qu’ils vous réclament juste un petit peu d’affection…

  

 

*Lieu où les acteurs de « La Cinéscénie » se préparent durant le spectacle, en coulisses.

1 Commentaire

  1. J’aimerai tellement venir au Puy du Fou pour pouvoir lui faire pleins de câlins et le voir avec ses “neveux” et les Puyfolais!! Merci beaucoup aux soigneurs et soigneuses animalières qui prennent soins des animaux acteurs mais aussi à la retraite!! Et merci au Puy du Fou de nous faire profiter de tous ce que nous ne voyons pas!!

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.