Les capes et tenues des « soldats célébrissimes de la garde du Roi » ont fait peau neuve cette saison ! De l’idée à la conception, c’est au cœur du Grand Parc que se tisse le savoir-faire de nos équipes. Et c’est sous l’œil expert d’Olivier Bériot, créateur-costumier reconnu dans le monde du cinéma, que se sont déroulées les étapes de création de ces nouveaux costumes pour faire rêver nos visiteurs …

Découvrez aujourd’hui les coulisses de ce travail méticuleux !

 

ETAPE 1 : Du croquis au prototype

 

La première étape de la création est bien sûr le croquis. A la suite de recherches iconographiques, inspirées du monde du cinéma, notre équipe de graphistes accompagnée d’Olivier Bériot ont repensé et dessiné le nouveau costume de nos mousquetaires.

 

 

Une fois validés, les trois motifs brodés sur les nouvelles casaques ont été numérisés : la fleur de lys, la croix des mousquetaires et le bouton d’or.

En parallèle dans nos ateliers, ils ont ensuite réalisé un prototype, afin de déterminer la forme exacte du costume et le tester au format réel en collaboration avec les costumières du Grand Parc.

 

 

 

ETAPE 2 : Le choix des matériaux

 

Elément primordial pour satisfaire nos légendaires mousquetaires ! Soigner leur apparence est une affaire qu’ils prennent très au sérieux !

Leurs casaques ont été confectionnées sur mesure avec un tissu brocart* rouge, et richement décorées par les motifs brochés au fil d’or. Ces ornements ont été adaptés à la taille de chaque costume.

Au total, ce sont 840 boutons d’or, 350 fleurs de lys et 70 croix fleurdelisées qui ont été brodés sur les 35 casaques, et uniquement par les petites mains présentes dans notre “Atelier de Costumes”. Un vrai travail de haute couture !

 

 

Quant aux plumes des chapeaux, elles ont été conçues avec du tissu cristal, du crin et de la corde à piano. En espérant, cette fois-ci, que les chevaux du spectacle ne soient plus tentés de dévorer ces jolies plumes flamboyantes… car ils en raffolent !

 

 

ETAPE 3 : Adaptation au spectacle

 

Il est primordial d’apporter un confort et un esthétisme à chaque nouvelle création car, ici, on chouchoute nos héros ! Leurs tenues ont été pensées et conçues pour s’adapter aux disciplines que réalisent les comédiens, que ce soit les combattants à pied ou les cavaliers. Ils peuvent ainsi se produire sur scène avec aisance.

Lors de la scène des chevaux en liberté, le costume du mousquetaire a également été retravaillé en lumière noire. Identique aux autres versions, le fil d’or a, quant à lui, minutieusement été remplacé par du fil fluorescent offrant une représentation artistique hors du commun !

 

 

Pour admirer par vous-même ce travail de précision, il vous faudra désormais vous rendre dans l’immense tribune du « Grand Carrousel ». Quant à nous, nous tirons notre chapeau à toute l’équipe artistique du Puy du Fou qui a su redonner fière allure à ces « ombres légendaires » que sont nos mousquetaires !

 

(Olivier Bériot et d’Artagnan)

 

 

 

*étoffe de soie agrémentée de motifs brochés d’or.

1 Commentaire

  1. Merci pour toutes ces précisions.4
    J’ai effectivement été éblouie par les nouveaux costumes des mousquetaires lors de l’ouverture du Parc ! Quant à la cape phosphorescente, le rendu est sublime !
    Vraiment, Bravo !

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.