Xavier exerce ses talents de jardiniers depuis 3 ans au sein de l’équipe des Espaces Verts. Il nous en dit aujourd’hui un peu plus sur son métier et les jardins qui ravissent vos yeux à chaque visite …

Peux-tu nous présenter ton équipe ?

L’équipe des Espaces Verts se charge de créer ou d’entretenir toutes les zones végétalisées du Puy du Fou et de ses abords. Nous sommes divisés en plusieurs pôles :

  • L’Equipe Projet conçoit les jardins, définit le cahier des charges et travaille sur les techniques à utiliser pour que le résultat corresponde aux projections faites sur plusieurs années. (4 personnes)
  • L’Equipe d’Irrigation gère la maintenance et le réseau d’arrosage (4 personnes)
  • 25 jardiniers, répartis dans le Grand Parc,  la « Cinéscénie »,  la « Cité Nocturne » et les parkings, s’occupent des travaux d’entretien, de tonte et de débroussaillage sur les zones visibles du public ou les scènes de spectacles.
  • L’équipe en charge des jardins, dont je fais partie, composée de 10 personnes.

Pour notre part, nous intervenons principalement sur 4  jardins thématisés : «La Roseraie », les jardins à la française du « Grand Carrousel », « Le Monde Imaginaire de la Fontaine » et « La Vallée Fleurie » mais nos missions nous emmènent également à entretenir les potagers du « Village XVIII » ou de « La Cité Médiévale ».

Lorsque le Puy du Fou est ouvert, tu travailles donc face aux visiteurs ?

Absolument ! Ma journée commence généralement à 7 heures, avant l’ouverture, pour les travaux qui nécessitent du matériel imposant.

Un peu avant 10 heures, nous changeons de tenue et enfilons notre chemise, notre tablier et mettons notre chapeau pour être reconnaissables des visiteurs. Durant la journée, nos missions sont assez variées : nettoyage des jardins, entretien des rosiers grimpants, récolte de plantes aromatiques, taillage des buis dans les jardins à la française ou des fleurs à la « Vallée Fleurie ».

D’autres équipes n’interviennent pas directement auprès des visiteurs mais il est vrai que personnellement, c’est une partie du travail que j’aime particulièrement.

Quel genre de questions te posent les visiteurs ?

Ils m’interrogent très souvent sur le nom des végétaux et, suivant les périodes, sur les floraisons du moment. Ils sont aussi friands de conseils vis-à-vis de leur jardin ou des légumes de leurs potagers !

Et que préfères-tu ?

J’aime beaucoup travailler dans la « Vallée Fleurie » car il y a énormément de fleurs ! Je suis passionné par les plantes vivaces et là-bas, il y en a plus de 200 types différents. Je suis donc ravi !

Qu’est-ce qui fait la différence au Puy du Fou ?

La polyvalence ! Pour un jardinier passionné, c’est vraiment simulant car ici, on touche à tout : semis, bouturage, multiplication, plantation, entretien, création… C’est quelque chose que l’on ne retrouve pas forcément dans d’autres entreprises où tout est plus sectorisé. Il est vrai que l’on travaille sur un grand panel de végétaux et de jardins : « La Roseraie » dédiée à la rose, les jardins à la française où tout est très rectiligne, « La Vallée Fleurie » avec un style à l’anglaise plus exubérant et les potagers dans lesquels on cultive des légumes anciens et des plantes médicinales. Peu importe ce qui nous passionne, on le retrouvera forcément dans l’un des jardins du Puy du Fou !

Au quotidien, c’est génial car nous sommes tous polyvalents et nous travaillons avec du bon matériel. L’ambiance de travail est aussi très familiale et on apprend constamment au contact des autres !

 

Si vous souhaitez vous aussi vivre cette aventure de l’intérieur, n’hésitez pas à postuler ici : https://recrutement.puydufou.com/accueil

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.