Vous avez toujours rêvé d’en apprendre davantage sur le château du Puy du Fou ? Vous êtes au bon endroit ! A l’occasion des “Journées du Patrimoine”, nous vous ouvrons les portes de ce joyau de l’architecture Renaissance pour vous plonger au cœur de son histoire en 7 dates !

 

 

1. Milieu du XIème siècle : construction du premier château de pierre 

“Vous êtes assis autour des ruines du premier Puy du Fou !” C’est par ces mots que l’on vous accueille avant l’entrée en scène des rapaces du “Bal de Oiseaux Fantômes”.

Car oui, les ruines sur lesquelles dansent Aliénor et Héloïse sont bien celles du premier château de pierre du Puy du Fou, bâti par Renaud du Puy du Fou, en remplacement d’une ancienne motte féodale. Cette forteresse médiévale a ensuite été remaniée au XIIème ou XIIIème siècle.

Ruine du château médiéval - Puy du Fou

 

2. Début du XVème siècle : destruction du château médiéval 

En pleine Guerre de Cent Ans (1337-1453), Guy du Puy du Fou, de retour de chevauchées avec les compagnons de Jeanne d’Arc, retrouve son château en ruine après le passage des Anglais.

 

3. 1432 : construction du château Renaissance (aile Sud et Chatelet)

Après avoir retrouvé son château médiéval en ruine, Guy du Puy du Fou demande au roi l’autorisation de construire une nouvelle demeure ! Permission accordée en mars 1432 ! La construction débute alors à quelques centaines de mètres, près de l’un des étangs du domaine pouvant alimenter les douves.

 

4. 1540 : agrandissement du Château, dessiné par Le Primatice

A l’occasion d’un séjour à Fontainebleau en 1539, François II du Puy du Fou, rêvant d’un château au style italien, demande à l’architecte bolognais Francesco Primaticcio d’en dessiner les plans (Corps du logis). François décide alors de dépenser une petite fortune dans la construction d’une demeure digne de son épouse, Catherine de Montmorency-Laval. 

Pour cette construction, le maître d’œuvre Jacques Coiraud y ajoute également son grain de sel (ou plutôt de granit). Il change le matériau prévu par des ressources locales. Cette construction devient alors une œuvre inédite, mariage de l’esquisse italienne et de l’austérité du bocage bas-poitevin. 

 

5. 1578 : fin de chantier ! 

De François II du Puy du Fou, à sa veuve, mais également jusqu’à sa belle-fille, la construction et l’embellissement du château passent entre de nombreuses mains durant la 3ème phase de travaux (aile Nord). Plutôt complexe et longue, elle est aussi onéreuse : au minimum vingt mille écus d’or… Une sacrée somme !  

Malgré ce budget et tous ces changements, le château surnommé « la belle étrangère » reste en chantier jusqu’en 1578, et ne sera jamais pleinement abouti.  

 

6. 1794 : destruction du château Renaissance

Le 31 juillet 1794, en pleine période des Guerres de Vendée, les “Colonnes Infernales” incendient le Château du Puy du Fou et le laissent en ruine. Seule l’aile gauche du grand vestige est épargnée.

 

7. 13 juin 1977 : lancement de l’aventure puyfolaise  

Après près de deux siècles de sommeil, le vieil édifice est redécouvert et connait une nouvelle renaissance : c’est le début de l’aventure puyfolaise ! L’année suivante, le 16 juin 1978, 600 “Puyfolais” présentent la Première de “La Cinéscénie”. En quelques mois, 80 000 spectateurs sont séduits ! Vous êtes aujourd’hui plus de 13 millions à avoir assisté à ce qui est devenu le plus grand spectacle de nuit au monde !

 

Ce château est désormais un monument phare du Puy du Fou. Célèbre décor de “La Cinéscénie” et de “La Renaissance du Château”, il voit passer 2,3 millions de visiteurs chaque année. 

Lors de votre prochain voyage dans le temps, arrêtez-vous quelques instants pour admirer cet édifice qui a traversé les siècles. 😉

 

3 Commentaires

  1. un spectacle avoir absolument en famille impossible de trouver un defaut une propreté impeccable dans tout le parc bravo à tout les emploies benevoles et dirigeans longue vie

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.